La conférence « Hypnose en Brionnais » à Saint Christophe s’est déroulée dans une ambiance bonne enfant, dans la maison d’un particulier. Marie Claire, avec sa gentillesse coutumière, y organise de façon régulière, des rencontres visant à faire connaître au public différentes approches de soin alternatif, existantes en Saône et Loire.

L’assemblée composée d’une vingtaine de personnes était très curieuse d’en savoir un peu plus sur ce type de traitement qui fait de plus en plus fureur en France, depuis le début des années 2000, et qui suscite beaucoup d’interrogations. En effet, cette méthode a par le passé, souffert d’une réputation sulfureuse. Et c’est pourtant en France qu’elle a commencé à faire ses premiers pas au XVII° siècle, avec Franz-Anton Mesmer. Aujourd’hui, la France, après plus d’un siècle d’absence, entend bien récupérer son retard par rapport aux pays anglo-saxons qui sont à la pointe de la recherche dans ce domaine.

Les idées fausses ont malheureusement la vie longue ; ceci est notamment du à l’hypnose de spectacle, qui est ce qu’elle est : du spectacle pour étonner et épater le public.

La conférence a permis de faire un point réaliste sur cette pratique encore controversée et de faire tomber les barrières des préjugés et de démontrer de manière intelligible et logique en quoi l’hypnose peut bénéficier au plus grand nombre, et ce, sans danger pour le sujet, s’il s’adresse à un professionnel à l’éthique irréprochable.

Suite aux questions intéressantes qui n’ont pas manqué d’être soulevées, les participants ont pu échanger cordialement entre eux, autour d’un verre, d’un café ou thé accompagné de biscuits, cuits à la perfection par la maîtresse de maison.